Non classés

Intersaison

Les chinois, fin observateur des lois de la vie, ont observés qu’entre chaque saison, il y avait une intersaison.

Petits calculs.

365 jours : 5 saisons = 73 jours par saison

De plus, les solstices et les équinoxes ne sont pas le début de la saison mais l’apogée des saisons. Le 21 juin est bien le jour le plus long, c’est l’apogée, ensuite, cela commence à décliner.

73 : 2 = 36 + 1 + 36

Il suffit donc de compter 36 jours et 36 jours après les solstices et les équinoxes pour avoir les dates des 4 saisons que nous connaissons.

Entre, c’est la 5 ème saison, l’intersaison.

Bon, les chinois ont très certainement un mode de calcul plus ésotérique, plus astronomique… mais au bout du bout, il ne doit pas y avoir une différence… astronomique avec ce mode de calcul simple.

Nous entrons ce weekend dans cette intersaison jusqu’au 15 novembre. C’est important parce que nous devons… enfin nous ne devons rien du tout, chacun fait ce qu’il veut… Enfin, selon les saisons, nous pouvons modifier un peu nos comportements, notre alimentation afin d’être plus en harmonie avec les phases de l’énergie universelle.

vivre_en_harmonie_avec_les_saisons

Juste une phrase issue de ce bon bouquin, très simple : « L’intersaison est le moment où nous allons assimiler les informations que nous avons intégrées au cours de la saison précédente pour les projeter dans l’avenir afin d’évoluer dans la saison suivante. »

L’idée forte de l’intersaison, est de se poser. Les graines ont été semées, si à nouveau nous travaillons la terre, si nous bêchons sans arrêt, rien ne pourra pousser aux saisons suivantes. Cela me fait penser à la posture de yoga après chaque exercice quand il s’agit de s’allonger dans l’immobilité. Mère dirait peut-être qu’il est nécessaire que l’information descende jusqu’aux cellules.

Le moment est donc de lever le pied, de s’accorder des moments de pause, d’éviter les actions qui pourraient nous bousculer beaucoup…

La médecine chinoise est une vision holistique dans laquelle, tout est relié, tout est en relation. Aussi, l’intersaison est reliée à l’entrailles Estomac et l’organe Rate-Pancréas, à l’énergie externe pathogène humidité. Certaines personnes donnent même l’impression d’être pleine d’eau. C’est donc la saison idéale pour prendre soin de ces organes et de chasser l’humidité qui stagne dans les tissus et obscurcit l’esprit, donne des sensations de lourdeur, de fatigue et des douleurs.

Entre les fonctions spécifiques de ces organes avec leurs tableaux pathologiques de déficience ou d’excès, les conseils psychologiques et alimentaires, le sujet est très vaste et vous trouverez sur le net des articles beaucoup plus pointus que ce que je peux en dire.

Je trouve néanmoins important de sensibiliser à cette notion d’intersaison et d’inviter à vivre en harmonie avec la saison en cours.

Mon professeur de médecine traditionnelle chinoise à l’Université Populaire nous a conseillé quelques points d’acupuncture à se faire en moxibustion.

La moxibustion est un procédé thérapeutique issus de la MTC qui consiste à approcher des sortes de bâtonnets portés à incandescence de certains points choisis en fonction de leurs effets. La chaleur, c’est de l’énergie, en approchant le moxa des points, sans toucher le corps évidemment, si non cela nous brûlerait, l’énergie va rentrer dans notre organisme et nous recharger. C’est une méthode très simple et très efficace.

IMG_4445Le point 12 RM

à mi distance de l’apendice xyphoïde et le nombril

sur l’axe médian du corps

Traditionnellement ils sont en armoise mais vu l’abondante fumée que cela dégage, je conseille plutôt des moxas sans fumée, et si possible, avec trous car ils se consument mieux. Vous en trouverez en vente, pour quelques euros sur le site de la boutique Marco Polo.

Lien pour des moxa sans fumée : 

http://www.acupuncture-direct.eu/product_info.php?cPath=23&products_id=54

Le professeur nous as conseillé les points :

- 40 du méridien de l’Estomac qui dissout le Tan (les mucosités), active le qi de la Rate et de l’Estomac et clarifie le Shen (l’esprit)

- ainsi que les points de longévité 36 Estomac, 4, 5, 6, 8 et 12 du méridien Ren Mai.

 

A titre personnel, je me demande s’il ne serait pas judicieux de rajouter, par exemple, le points 3 du méridien de la Rate car c’est ce point tonifie la Rate et c’est un point Terre donc qui appartient à l’intersaison.

J’aime aussi utiliser les 4 points LUO de groupe car chaque point agit sur trois méridien à la fois :

-6 Rt sur les méridiens Rate, Reins Foie

- 39 VB sur les méridiens Vésicule Biliaire, Vessie, Estomac

- 5 MC sur les méridiens Maître Cœur, Cœur, Poumon 

- 8 TR sur les méridien Triple Réchauffeur, Intestin Grêle, Gros Intestin.

Ainsi, avec seulement 4 points, nous avons un effet sur l’ensemble du circuit énergétique des 12 méridiens principaux.

De nombreux atlas d’acupuncture sont en lignes sur le net et vous permettrons de localiser ces points et approfondir la connaissance sur l’effet de ces points. 

A cette période où beaucoup de personnes commencent à être fatiguées, avant de rentrer dans la période de l’hiver, il est important de se redonner de l’énergie afin que notre organisme puisse plus facilement… passer la saison.

La meilleure solution reste de se rendre chez son acupuncteur préféré et de lui demander les points de moxibustion les plus adaptés pour nous pendant ces 15 jours d’intersaison.

Pascal

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Marie Diaz réflexologue |
Nouvelles Voix |
Grandmaitrelapaix |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hypnose Kinésiologie - Claix
| Naaloedyvera
| Associationhashimoto